Marcus Miller

28 07 2010

 

Marcus Miller dans Marcus Miller marcus-miller

Marcus Miller est un bassiste connu dans le milieu du jazz fusion. Ce musicien américain, originaire de Brooklyn dans l’Etat de New York, consacre ses premières années à l’apprentissage de la clarinette basse. Puis, bassiste, sa carrière décolle lors de sa rencontre avec le grand Miles Davis. Il a joué avec lui pendant plusieurs années, faisant des tournées mondiales. Il ressortira notamment le cd Tutu dans les années 80. Il travailla aussi avec le musicien français Jean Michel Jarre en 1984 sur son album Zoolook, puis avec Claude Nougaro dans l’album Nougayork en 1987. Il joua aussi avec David Sanborn et Luther Vandross pendant plusieurs années.

J‘ai eu la chance de découvrir Marcus Miller lors de deux concerts. La première fois ce fut aux Nuits du Jazz de Vauvert en 2004, et la seconde aux Jardins de la Fontaine à Nîmes en 2010. Dans ce dernier concert, il rendait hommage à Miles Davis en jouant les principaux morceaux de l’album Tutu. Concentré sur sa basse, son style était le même. Avec les slap et les tapping, il amène ces morceaux vers un autre univers de sons blues, fusion, funk et rock. Il mène ainsi la scène, distribuant à ses musiciens les solos. Son saxophoniste aux doigts agiles et au son énergique, le jeune Keith Anderson, entreprend des solos incroyables et rythmés. On pourrait en dire autant pour le trompettiste Patches Stewart et le claviériste Bobby Sparks. Seul le batteur, même s’il avait un groove, n’a pas offert de solo au public nimois, ce qui était dommage. Mais, ensemble, ils se font plaisir sur scène et leur complicité donne des frissons aux spectateurs ravis. J’ai particulièrement aimé le morceau In the sentimental mood que Marcus a joué avec ses musiciens. Cette ballade magnifique est rendue plus « groove », plus « blues » par les sons de sa basse et les solos hallucinants des trois autres.  En fait, il interprète cette ballage à sa façon, selon son style et son univers.

Bref, Marcus Miller nous a offert un beau spectacle. Il ne faut donc pas manquer sa tournée en France qui rend hommage à Miles Davis. En le revoyant à Nîmes, six ans après les Nuits du jazz, ce musicien est toujours aussi formidable. Il est l’un de ces artistes qui brille dans la sphère du jazz actuel, en redonnant une nouvelle vie aux musiques noires mêlées à son style.

Site officiel de M. Miller : http://www.marcusmiller.com/

Image de prévisualisation YouTube


Actions

Informations



Une réponse à “Marcus Miller”

  1. 3 10 2011
    Nancy (06:31:16) :

    Thanks for the share!
    Nancy.R

Laisser un commentaire




ROCK SYNDROM |
groupe chihabe de casablanca |
phdsound |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kim Wilde "COME OUT AND PLAY"
| A N I M A T I O N 1 6
| Johnny Hallyday la collecti...