Eddy Clearwater

24 07 2011

Eddy Clearwater [source internet]

Eddy Clearwater est un chanteur et guitariste américain né en 1935 dans le Mississippi. Il fait partie de la scène du Chicago blues des années 1960. Il se produit principalement aux Etats-Unis, notamment à Chicago et dans l’Illinois, plus rares sont ses tournées internationales. J’ai eu le plaisir d’écouter Eddy Clearwater au festival de Junas (Gard) le 23 juillet 2011, son unique concert en Europe avec Shoji Naito à la basse, Tom Crivellone à la guitare électrique et Steve Bass à la batterie. Eddy Clearwater est l’un des meilleurs showman blues 2003 aux Chicago Music Awards et le meilleur artiste contemporain de l’année au WC Handy Award 2001. Il est considéré comme l’un des “monstres sacrés du Chicagoblues”.

Lorsqu’Eddy Clearwater arriva sur la scène du Festival de jazz de Junas, ce dernier imposa son exubérance avec une coiffe de chef indien aux plumes multicolores. Dès son arrivée, le show commença. En effet, nous pouvons parler de show car le guitariste mit rapidement l’ambiance dans le public par ses sons de blues mêlés de style rock. Nous retrouvions toutes les sonorités de ce blues américain à la fois rock, électrique, jazz et country qui font vibrer et danser. Nous étions transporté aux Etats-Unis dans la banlieue de Chicago. Cependant, derrière cette sensation de show qui réjouit le public se cachaient quelques limites. Le blues est une musique assez répétitive qui reprend des sons et des thèmes semblables. Eddy Clearwater ne fit pas vraiment de solos ou d’improvisations hormis quelques sons répétitifs. Il y avait une très grande redondance dans sa façon de jouer. Je ne considérerais pas Clearwater comme “le monstre sacré du blues”. Je regrette aussi le fait que les musiciens n’aient pas improviser. Hormis Tom Crivellone à la guitare et Shoji Naito à l’harmonica au tout début du concert dans le but de prendre la température du public et de mettre l’ambiance avant l’arrivée de la vedette, par la suite aucun ne firent un solo ou une simple improvisation. La star du show était Eddy Clearwater et uniquement lui, les musiciens passèrent de plus en plus inaperçus dans ce spectacle. L’égocentrisme et l’exubérance de Clearwater prenaient le dessus au fil du concert.

Son éclectisme entre le blues et le rock, son exubérance sur scène, l’ambiance du show musical ont très bien fonctionné. Nous étions transportés dans le monde du blues américains comme si nous y étions. Le public se prit très rapidement dans le dynamisme de leur musique, se levant pour danser. Mais Eddy Clearwater montra aussi les limites de son jeu. Trop de répétitions, des impros trop simples et une la grande mystification de l’artiste. Nous étions aussi très loin du jazz, le blues étant plus proche du rock et des sons électrifiés, sans cuivres et pianos. Ce concert restera pour moi une découverte musicale et un agréable show musical.

Site officiel de l’artiste : Eddy Clearwater

Image de prévisualisation YouTube


Actions

Informations



3 réponses à “Eddy Clearwater”

  1. 21 09 2011
    Paul (01:50:30) :

    Your blog is broken in Opera

  2. 8 10 2011
    Hellen Bennett (21:49:31) :

    Appreciated the share!
    Hellen

  3. 5 11 2012
    モンクレール (06:30:10) :

    It’s actually a great and helpful piece of information. I’m happy that you shared this useful information with us. Please stay us up to date like this. Thank you for sharing.

Laisser un commentaire




ROCK SYNDROM |
groupe chihabe de casablanca |
phdsound |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kim Wilde "COME OUT AND PLAY"
| A N I M A T I O N 1 6
| Johnny Hallyday la collecti...